Témoignages 2017-11-09T06:18:22+00:00

Témoignages d’anciens élèves

Pascal Belda • 1984
Pascal Belda • 1984Franco-espagnol | Chef d’entreprise

En arrivant d’Espagne à Sainte Croix des Neiges, j’ai bénéficié d’un très bon encadrement scolaire et des études dirigées. Grâce au dévouement des professeurs, j’ai pu avoir mon BAC et me préparer aux écoles de commerce.

Je me souviendrai de l’environnement superbe, l’esprit de camaraderie, le ski, les matchs de football et les élèves qui venaient du monde entier (Côte d’Ioire, Guinée, Liban…). Un seul regret : n’être resté qu’une année !

Pascal Belda • 1984
Pascal Belda • 1984Franco-espagnol | Chef d’entreprise

En arrivant d’Espagne à Sainte Croix des Neiges, j’ai bénéficié d’un très bon encadrement scolaire et des études dirigées. Grâce au dévouement des professeurs, j’ai pu avoir mon BAC et me préparer aux écoles de commerce.

Je me souviendrai de l’environnement superbe, l’esprit de camaraderie, le ski, les matchs de football et les élèves qui venaient du monde entier (Côte d’Ioire, Guinée, Liban…). Un seul regret : n’être resté qu’une année !

Alexandre Carré • 1988
Alexandre Carré • 1988Français | Journaliste, humoriste

Mes plus belles années d’école. Le passage à l’âge adulte, grâce à Denis Cettour, notre John Keating qui nous offrait notre propre cercle des poètes disparus, grâce à un chef de chalet, Mr Brobst, qui me fît découvrir aussi bien Rimbaud que Springsteen, Antonin Artaud que Tom Waits, grâce à la montagne et sa nature qui lors des bivouacs et des journées de neige nous montraient les voies de la liberté, grâce aux potes qui formaient une famille.

C’est là qu’un ami m’a fait découvrir Boris Vian devenu mon auteur préféré, ainsi que l’Existentialisme est un humanisme de Sartre que je présentais avec réussite au bac français comme œuvre hors programme.

Deux années inoubliables, indélébiles, qui effacèrent toutes les médiocres autres.
L’éducation avec règles et respect de l’enfant que j’étais.

Alexandre Carré • 1988
Alexandre Carré • 1988Français | Journaliste, humoriste

Mes plus belles années d’école. Le passage à l’âge adulte, grâce à Denis Cettour, notre John Keating qui nous offrait notre propre cercle des poètes disparus, grâce à un chef de chalet, Mr Brobst, qui me fît découvrir aussi bien Rimbaud que Springsteen, Antonin Artaud que Tom Waits, grâce à la montagne et sa nature qui lors des bivouacs et des journées de neige nous montraient les voies de la liberté, grâce aux potes qui formaient une famille.

C’est là qu’un ami m’a fait découvrir Boris Vian devenu mon auteur préféré, ainsi que l’Existentialisme est un humanisme de Sartre que je présentais avec réussite au bac français comme œuvre hors programme.

Deux années inoubliables, indélébiles, qui effacèrent toutes les médiocres autres.
L’éducation avec règles et respect de l’enfant que j’étais.

Félicien-Laurent Konan-Banny • 1998
Félicien-Laurent Konan-Banny • 1998Franco-ivoirien | Chef d’entreprise

En arrivant du lycée français de Copenhague au Danemark, j’ai été très chaleureusement accueilli par l’équipe dirigeante, le personnel, les élèves de Sainte Croix des Neiges … comme si j’avais toujours été là! 

C’est une grande histoire d’amour avec SCN , j’ai vécu des années très fortes à Abondance, c’est une famille… Nous venons d’horizons divers mais nous avons un esprit de solidarité très fort.  C’est très profond. Les professeurs de Sainte Croix des Neiges m’ont appris la rigueur, l’envie de réussir, de me dépasser. Ils m’ont orienté dans mon projet économique ; leurs conseils me servent encore aujourd’hui !

Félicien-Laurent Konan-Banny • 1998
Félicien-Laurent Konan-Banny • 1998Franco-ivoirien | Chef d’entreprise

En arrivant du lycée français de Copenhague au Danemark, j’ai été très chaleureusement accueilli par l’équipe dirigeante, le personnel, les élèves de Sainte Croix des Neiges … comme si j’avais toujours été là! 

C’est une grande histoire d’amour avec SCN , j’ai vécu des années très fortes à Abondance, c’est une famille… Nous venons d’horizons divers mais nous avons un esprit de solidarité très fort.  C’est très profond. Les professeurs de Sainte Croix des Neiges m’ont appris la rigueur, l’envie de réussir, de me dépasser. Ils m’ont orienté dans mon projet économique ; leurs conseils me servent encore aujourd’hui !

Tony Maxit • 2013
Tony Maxit • 2013Français habitant à Montréal | Pilote d’avion et instructeur de vol

Originaire de la vallée d’Abondance, j’ai débuté au lycée Sainte-Croix-des-Neiges en 2010 dans l’objectif de réaliser un Bac S. Ces années furent très bénéfiques pour moi, autant socialement, avec la rencontre de personnes venant d’horizons différents, que sur le plan scolaire par l’excellent encadrement pédagogique et l’ascension vers le Baccalauréat.

Sur le moment, il est compliqué de se rendre compte de la chance que nous avions, mais je peux assurer qu’avec le temps, toute la mise en place autour de nous tout au long de ces années nous a vraiment aidé à atteindre nos ambitions. Grâce à cet établissement également très dynamique en matière sportive, j’ai eu la chance de participer à de très belles activités extra-scolaires, tels que la section ski freeride, canyoning, escalade, spéléologie, rafting… et j’en passe ! Une « montagne » de très beaux souvenirs.

À la suite de mon diplôme en terminale, j’ai décidé de partir à l’aventure au Canada pour réaliser mon rêve d’enfant qui était de devenir pilote d’avion. J’ai donc commencé ma formation de pilote au Québec, à Montréal puis à Vancouver. Après 2 ans, j’ai obtenu une qualification d’instructeur de vol. Après environ 1000 heures de vols et mon expérience d’instructeur, je me suis fait embaucher par une compagnie aérienne du nom d’Air Inuit opérant toute une gamme d’avions, de l’aviation turbo propulseur léger à des Boeing 737.

Tony Maxit • 2013
Tony Maxit • 2013Français habitant à Montréal | Pilote d’avion et instructeur de vol

Originaire de la vallée d’Abondance, j’ai débuté au lycée Sainte-Croix-des-Neiges en 2010 dans l’objectif de réaliser un Bac S. Ces années furent très bénéfiques pour moi, autant socialement, avec la rencontre de personnes venant d’horizons différents, que sur le plan scolaire par l’excellent encadrement pédagogique et l’ascension vers le Baccalauréat.

Sur le moment, il est compliqué de se rendre compte de la chance que nous avions, mais je peux assurer qu’avec le temps, toute la mise en place autour de nous tout au long de ces années nous a vraiment aidé à atteindre nos ambitions. Grâce à cet établissement également très dynamique en matière sportive, j’ai eu la chance de participer à de très belles activités extra-scolaires, tels que la section ski freeride, canyoning, escalade, spéléologie, rafting… et j’en passe ! Une « montagne » de très beaux souvenirs.

À la suite de mon diplôme en terminale, j’ai décidé de partir à l’aventure au Canada pour réaliser mon rêve d’enfant qui était de devenir pilote d’avion. J’ai donc commencé ma formation de pilote au Québec, à Montréal puis à Vancouver. Après 2 ans, j’ai obtenu une qualification d’instructeur de vol. Après environ 1000 heures de vols et mon expérience d’instructeur, je me suis fait embaucher par une compagnie aérienne du nom d’Air Inuit opérant toute une gamme d’avions, de l’aviation turbo propulseur léger à des Boeing 737.

Michael Dalton • 2016
Michael Dalton • 2016Irlandais | Étudiant

Mon année de transition maintenant achevée, je peux dire franchement que mon séjour à St Croix des Neiges a été ma meilleure expérience pendant toute l’année et ma vie peut être ! Je dois dire un grand merci encore pour tout ce que vous avez fait pour moi et les irlandais.

C’était une expérience que je n’oublierai jamais. Grâce à vous et les autres, je suis plus fort en français maintenant et je suis plus confiant pour mon BAC dans l’avenir. Aussi, je suis meilleur sur les pistes, enfin je suis le plus rapide de ma famille !!!

Michael Dalton • 2016
Michael Dalton • 2016Irlandais | Étudiant

Mon année de transition maintenant achevée, je peux dire franchement que mon séjour à St Croix des Neiges a été ma meilleure expérience pendant toute l’année et ma vie peut être ! Je dois dire un grand merci encore pour tout ce que vous avez fait pour moi et les irlandais.

C’était une expérience que je n’oublierai jamais. Grâce à vous et les autres, je suis plus fort en français maintenant et je suis plus confiant pour mon BAC dans l’avenir. Aussi, je suis meilleur sur les pistes, enfin je suis le plus rapide de ma famille !!!

Frédéric Flipo • 1984
Frédéric Flipo • 1984Franco-australien | Chef d’entreprise

J’ai passé 4 années à Sainte croix des Neiges de la troisième à la terminale, du chalet de l’Edelweiss au Chalet de l’Ermitage.
Je me suis senti très vite intégré dans ce pensionnat, par les professeurs très proche de leurs élèves, par l’ensemble des élèves très soudés entre eux et qui se soutenaient lorsque l’un d’entre nous avait un peu de mal ou un peu triste par l’éloignement de sa famille…

La connivence entre les élèves était forte et chaleureuse. L’environnement, le sport, le ski étaient top. C’était une sorte de communauté de tous horizons, de toutes religions, un véritable “melting pot” riche des différentes cultures de chacun. J’y ai passé d’excellentes années et j’ai gardé de très bons amis que je vois encore…. Bien joué à mes parents de m’y avoir envoyé, et je crois aujourd’hui avoir réussi dans la vie !!

Frédéric Flipo • 1984
Frédéric Flipo • 1984Franco-australien | Chef d’entreprise

J’ai passé 4 années à Sainte croix des Neiges de la troisième à la terminale, du chalet de l’Edelweiss au Chalet de l’Ermitage.
Je me suis senti très vite intégré dans ce pensionnat, par les professeurs très proche de leurs élèves, par l’ensemble des élèves très soudés entre eux et qui se soutenaient lorsque l’un d’entre nous avait un peu de mal ou un peu triste par l’éloignement de sa famille…

La connivence entre les élèves était forte et chaleureuse. L’environnement, le sport, le ski étaient top. C’était une sorte de communauté de tous horizons, de toutes religions, un véritable “melting pot” riche des différentes cultures de chacun. J’y ai passé d’excellentes années et j’ai gardé de très bons amis que je vois encore…. Bien joué à mes parents de m’y avoir envoyé, et je crois aujourd’hui avoir réussi dans la vie !!